Maire de Mantes-la-Jolie

Michel Vialay

L’heure est grave pour notre pays et pour le Mantois. La France et les Français ont besoin d’une majorité parlementaire constructive et efficace, engageant résolument les réformes indispensables au pays et capable de faire pression sur une présidence inexpérimentée pour éviter les blocages et l’immobilisme.

Localement, notre territoire connaît un redressement prometteur, ancré dans la dynamique du Grand Paris. Cet élan doit être préservé et amplifié.

En tant qu’élu, je me suis naturellement interrogé sur la meilleure façon de servir mon pays et les habitants du Mantois.

Je suis aujourd’hui convaincu de la nécessité de porter au niveau national, les principes issus de 12 années d’expérience en tant que Maire de Mantes-la-Jolie :

- La priorité donnée au pragmatisme et à l’efficacité sur l’idéologie

- Une gestion rigoureuse de l’argent public, au service d’investissements utiles à tous

- Une sécurité au quotidien, garante de relations apaisées et de qualité de vie pour chacun.


Biographie

Marié, père d’un enfant qui lui a donné un petit-fils, Michel Vialay est né en 1960 à Paris mais il a toujours vécu dans le Mantois.
Autodidacte, il est entré à la Caisse d’Epargne à 18 ans, puis est devenu cadre supérieur à partir de 1988. Après différentes fonctions d’encadrement dans le marketing et le management du réseau commercial et un passage par l’école des cadres supérieurs du groupe Caisse d'Épargne à l'ESSEC, il a été Directeur des Ressources Humaines, puis Directeur de la Production bancaire.
Très sportif, il a pratiqué la natation et surtout le basket, intégrant l’équipe première, au niveau régional. Il s’est aussi investi dans la gestion de l’Association Sportive Mantaise Basket, dont il a été trésorier de 1982 à 1989, puis président de 1989 à 1995.
Souhaitant s’investir dans la vie locale, il a été élu en 1995 sur la liste Mantes-la-Jolie Ville d’Avenir, menée par Pierre Bédier, adjoint en charge du sport. En 2001, ses attributions ont été élargies à la jeunesse et à l’action civique, puis à l’insertion en 2003.
Le 3 janvier 2005, il est devenu Maire de Mantes-la-Jolie. Lors des dernières élections municipales de 2008 et 2014, les listes qu’il conduisait ont été élues.
Il est par ailleurs Conseiller Communautaire de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise, Président de la base de loisirs des Boucles de Seine, et Président du Conseil de l’IUT de Mantes-en-Yvelines.
Le 28 juin 2009, il est élu Conseiller Général du canton de Mantes-la-Jolie avec plus de 59% des voix, jusqu’en mai 2013 où il décide de se concentrer sur la gestion de la ville. Il siégeait alors au sein du groupe de la majorité départementale « Ensemble pour les Yvelines".